La bourse ou la vie

Aujourd’hui j’aimerai vous parler d’argent. Car notre société est ainsi faite que la plupart des choses indispensables coûtent de l’argent et que la plupart d’entre nous travaillent pour en gagner. A moins d’être rentier ou proxénète bien sûr.

L’arrivée d’un enfant engendre comme toute grande étape de la vie, de nombreux bouleversements, éveillant de vils dessins mercantiles de la part de notre bien aimé système capitaliste (c’est la luuuuuuuuutte finaaaaaaaaleeeeee).

Je vous met à l’aise, comme tout le monde, nous avons acheté la poussette la plus chère de chez orchestra. Pour ne quasi jamais l’utiliser.

J’ai arrêté de tenir à jour le budget couches qui me donnait le tournis (ok ok, y a les couches lavables, bon hein, on fait ce qu’on peut).

Dieu merci, Vinted existe et me permet de refaire la garde robe de mon petit garçon sans me mettre à découvert tous les 6 mois. Et son stock de chaussures aussi tiens, parce que sans déconner, la paire de babybottes à 80 boules en magasin tous les 3 mois, avec la vendeuse bien gentille qui te mesure le pied boudinou de ton bébé, ben c’est pas possible.

J’ai choisi d’allaiter pour économiser le lait en poudre, les bibes, les sucettes, le chauffe biberon. J’avoue tout.

Bref comme tout le monde, niveau tunes, je me démène, je me demerde. Même si parfois on a l’impression curieuse de devoir travailler pour gagner de l’argent pour payer la nounou qui nous garde le petit pendant qu’on travaille … Vous suivez ?

Si j’aborde ce sujet tabou, qui fâche, c’est parce que en tant que presque médecin, je demande moi aussi de l’argent aux parents. 30 euro pour un enfant de moins de 6 ans, 25 au dessus. Evidemment tout ça n’arrive pas dans ma poche (rien n’arrive dans ma poche de toute façon vu que je suis encore en formation), seule la moitié de la somme perçue par le médecin lui est finalement dûe, une fois que l’urssaf, les charges, et que sais je encore sont passés par là.

Partant de cette base pour un mec qui a fait 11 ans d’études au moins, et ben il y a quand même certaines choses qui me courent un peu sur le haricot.

Pas pour moi évidemment, ni pour mes maitres ou confrères, parce que ni le pédiatre, ni le médecin généraliste ne font ce métier pour l’argent.

Mais pour les parents (vous !) et les enfants bien sûr.

Sachez le, votre porte feuille est l’objet de convoitise de bon nombre de professionnels (et les fabriquants de vaccins sont loiiiiiiiiiiin derrière), qui maitrisent parfaitement les rouages de la psychologie de comptoir, de la culpabilité, de la recherche désespérée d’explications à des phénomènes naturels.

Mon sujet favori : le sommeil. Si je n’avais pas été un peu informée (gratuitement, par les réseaux sociaux), j’aurai pu établir une liste longue comme le bras de professions à aller consulter, désespérée. Ostéopathe, étiopathe, chiropracteur, kinesiologue, homéopathe, microkiné (mon préféré), magnétiseur, kinesiologue, psychologue, exorciste, chromathérapeuthe, sophrologue, hypnothérapeuthe … et j’en oublie !

Sur le principe, pourquoi pas ? Je crois en l’ostéopathie (mécanique des fluides entre les organes de ce que j’ai compris, y a il un ostéopathe dans la salle ?), en la médecine chinoise (pareil y a une histoire de vide et de plein et de fluides), mais s’entendre dire par un mec qui n’a pas de diplôme reconnu, qui demande 60 bifetons, que c’est la leucémie de la grande mère ou le chat qui s’est fait écrasé au 2ème mois de grossesse, qui fait que le gosse marche le pied droit en dedans : non.

Pour moins cher, mais tout aussi horripilant, je demande le rayon naturopathie de votre pharmacie. Moi aussi, j’ai cédé à la tentation un lundi, à la pause déjeuner, en me demandant si je serai encore en vie le mardi soir, et j’ai acheté un sirop junior sommeil. Le truc natchourel ma chérie, à base de plantes et blablabla.

11 balles. 11 balles foutus en l’air, c’est pas bien grave, mais j’ai quand même eu honte pour mon fric. On l’a fini le sirop hein, il nous a tenu 15 jours, sans aucun changement, même pas d’effet placebo « maman me donne un sirop donc maman me soigne et m’aime donc je vais dormir tranquille » . Et encore, j’avais pas pris le plus cher. D’ailleurs ça doit être ça, j’aurai du prendre celui d’à côté, à 16 balles.

Alors bien sûr, parfois CELA FONCTIONNE. Le bouche à oreille (tu connais pas un bon homéopathe ?), ses propres croyances (comme moi et la médecine chinoise), les soins que nous avons reçu enfants et qui ont fonctionné sur nous (comme moi l’ostéopathie), mais aussi les médias qui nous influencent, ou tout simplement les effets de mode, et que les parents sont tentés d’aller chercher ailleurs des réponses ou des solutions. Sur ce point, leurs intentions sont plus que louables (même si parfois il n’y a pas de réponses et que la seule solution est la patience) et jamais au grand jamais je ne jetterai la pierre à des parents en quête d’écoute et d’aide.

Mais bon sang de bois, faire payer plus de 50 euro (et encore, je sens que je suis trop naïve) des séances dont la probabilité d’efficacité varie entre 50 et 0 % … ça me chagrine.

Un peu comme si j’allais chez le coiffeur, et que je paye en entrant dans le salon ma couleur/coupe/shampoing/brushing sans savoir ce que sera ma couleur ni ma coupe, ni même s’il me restera des cheveux à la fin.

Pour les parents qui peuvent payer, et si ça fonctionne, pour des raisons qui m’échappent, tant mieux, évidemment.

Bien que l’idée d’une « médecine à 2 vitesses », avec d’un côté le médecin à 30 euro et ses conseils de base (11 ans d’études au moins), et de l’autre, le micro kine à la pointe de la pointe (euuuuuh un diplôme ? ah ben non tiens) à 70 euro qui va changer votre vie, me blesse profondément et soit en totale inadéquation avec l’idée que j’ai de la médecine.

Mais pour les autres … est-il utile de rajouter une couche de culpabilité parce qu’ils n’ont pas pu emmener le nourrisson chez l’ostéopathe alors que « tout le monde le fait » pour « traiter » les coliques ?

Alors quand je dis « la bourse ou la vie » j’exagère un peu. J’exagère beaucoup, car la vie de votre enfant ne sera jamais (JAMAIS !!) en cause si vous ne l’emmenez pas voir Dr Trucmuche parce que vous ne pouvez pas le payer, ou parce que vous ne voulez pas le payer.  Et si c’est le cas, mais gardez votre argent pour de vrais trucs ! Une paire de chaussures, un stage de cirque, des cadres photos, une draisienne …

Et c’est vrai que je ne comprends pas comment les gens sont prêts à payer aussi cher pour des trucs qui paraissent autant dingo, et dont les statistiques de réussite sont très moyennes (voire inexistantes).

Mais c’est dans l’air du temps, et comme je ne vis pas dans une grotte, je suis bien obligée de me tenir un peu au courant de ce que d’autres proposent.

Cependant, le plus sincèrement du monde, pour vous et pour moi, et d’autant plus que cela touche à notre oseille, je resterai méfiante.

 

EDIT 1 : je sais que le micro kiné détient à la base un diplôme reconnu. C’est le titre « micro kiné » qui n’existe pas en soi.

EDIT 2 : j’ai sûrement confondu micro kine et kinesio. Pardon.

EDIT 3 : évidemment que les abus liés à l’argent ne touchent pas que les soins … j’aurai aussi pu parler de la bouffe pour enfant, du boom des jouets montessori, ou des ateliers de parentalité positive sur internet payants.

 

2 réflexions sur « La bourse ou la vie »

  1. Bonjour, je suis d’accord sur plusieurs points avec vous et le but n’est pas de rentrer dans la polémique mais je vais voir répondre en tant qu’ostéopathe qui a quand même fait six ans d’étude (et a un diplôme reconnu par l’état soit dit en passant) + 1 an de formation autour de la périnatalité.
    Alors oui je n’ai pas fait 11 ans d’étude c’est pour ça que je ne sais pas guérir les maladies de nos petits bouts, que je ne peux pas leur prescrire quoique ce soit et qu’en cas d’urgence vitale je ne suis d’aucune utilité.
    Mais vous parlez de commerce, quand on prend 60€ une consultation, je ne peux parler que dans mon cas la consultation dure une heure, parfois une heure et demi.
    Et effectivement la consultation ne coûte que 25€ chez le pédiatre et vous n’en voyez que la moitié (mais d’ailleurs vous vous doutez bien que nous non plus on ne voit pas du tout la totalité de la somme) et je suis d’accord que ça n’est pas cher payé par rapport à vos études et votre nécessité mais justement parce que vous n’avez pas ce choix, la plupart de mes patients, quand ils vont chez le pédiatre ou autre médecin qui doit du coup voir un patient toutes les 10-15 minutes pour réussir à vivre, et que dans ce temps ils doivent faire un check up, les vaccins parfois et poser leurs questions et bien beaucoup sortent sans toutes leurs réponses ou alors avec des réponses générales, parce que leurs médecins n’ont pas eu le temps de les écouter en longueur, d’écouter toute leur histoire et là encore ce n’est pas une critique, ce n’est souvent pas possible par manque de temps.
    Et alors parfois le plus urgent ou le plus « médical » est pris en charge (et on est d’accord c’est le plus important) mais dans la vie de tous les jours on sait bien que c’est aussi tout ce qu’il a autour qui fait la qualité de vie.
    Je ne veux pas faire de généralités bien sûr que beaucoup de médecins essayent de tout donner même avec le peu de temps qu’ils ont mais ce que certains patients appellent médecine à deux vitesses pour reprendre vos termes c’est aussi peut être ça, quand ils entrent dans mon cabinet (je ne veux pas faire de généralités alors je ne parle que dans mon cas) ils savent qu’ils ont au moins une heure entière à pouvoir exposer toutes leurs interrogations et quand ça n’est pas de mon ressort je renvoie vers le professionnel compétent (contrairement à ce qu’on entend souvent qui dit qu’on prétend tout guérir). Alors même chose pas de généralités, il y en a sûrement qui ne prenne qu’une demi heure et sortent des conseils bidons (il y a des mauvais partout et moins d’une demi heure sauf cas hyper particuliers et rares c’est que vous êtes tombés sur un charlatan).

    Idem je vais vous répondre sur la « technique », je n’ai au grand jamais dit à un patient que la leucémie de je ne sais qui jouait sur son pied… (et si on vous l’a dit là encore… charlatan) par contre comme vous l’avez évoqué par la mécanique des fluides entre autre, de la biomécanique et j’en passe, je pourrais vous expliquer et essayer de résoudre certains des soucis de votre petit ou de vous même.
    Si ça vous intéresse vraiment on pourra rentrer dans les détails mais effectivement on peut jouer sur un défaut de posture, sur des coliques (même si beaucoup de conseils rentrent alors en jeu)…
    Et pour les troubles du sommeil aussi on peut avoir un rôle : un enfant qui a mal ou ressent des « tensions » internes ou des déséquilibres, qu’il ne pourra bien sûr pas verbaliser, (alors d’accord ce terme de tensions paraît carrément flou mais là encore il faudrait rentrer plus dans le détail et pour chacun des cas, mais quand j’explique au cas par cas au pédiatre qui le suit ou autre professionnel médical et qu’ils comprennent, c’est que j’ai du sortir une autre explication que la leucémie…) alors il peut avoir du mal à dormir c’est inévitable…

    Alors je ne veux pas faire les louanges de l’ostéopathie, mais dire qu’on est des « marchands » pour des parents crédules c’est faux, on apporte certaines solutions à la hauteur de notre formation et de nos compétences mais qui ne sont pas à prendre comme du « commerce » et le nier serait prendre tous les gens qui viennent nous voir pour des imbéciles
    D’autant plus que les consultations sont relativement chères et non remboursées par la sécurité sociale, s’ils reviennent c’est bien parce qu’ils voient des vrais résultats.
    Après tout ça je ne peux parler que pour mon métier et comme il est tôt mes propos sont peut être un peu brusques mais je voulais juste répondre pour ma part à ce qui m’avait fait réagir et je suis bien entendu ouverte à la discussion.

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour votre réponse ! Je crois dire dans mon billet qu’effectivement l’ostéopathie me semble plus légitime en raison des techniques « physiques » qu elle emploie, je crois avoir compris qu’il y a une histoire de circulation des fluides ….? Pour être franche je « visais » d’autres professions que l’ostéopathe. J’y suis d’ailleurs allée en consulter à la naissance de mon fils, et devinez quoi ? Après ses 6 mois il m’a dit que je devais le faire dormir seule dans sa chambre et arrêter les tétées de nuit.
      Je n’y suis plus retournée 😉
      Il y a de la place pour tout le monde, et une demande bien différente de la part des patients qui consultent et leur médecin et un praticien de « médecine parallèle ».
      Franchement mon reve ce serait que certaines médecines soient en parties remboursées.
      Je voterai pour l’ostéopathie et la psychomotricité.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s