Miroir, mon beau miroir …

le

Ce soir, j’ai envie de porter un regard sur la mère que je suis, après 2 ans de pratique intensive. 365 jours fois 2, soit 17520 heures, des quelles je soustrait les 50 heures par semaine de chez nounou, la dizaine de « soirées » que j’ai faites où je rentrais à minuit, mon heure d’équitation hebdomadaire, ce qui nous amène à 12772 heures, ou 766320 minutes (j’ai tenté de calculer les heures de sommeil et puis euh .. non).

Pratique intensive d’un « maternage proximal », que je défend sur mon blog et dans la vraie vie, dilué bien sûr par les impératifs professionnels et le lot quotidien, mais qui me pousse à être disponible le plus possible quand je suis en présence de mon tout doux. Quel regard porte-je sur moi même, la mère, la femme que je suis ?

IMG_2588

Je vous propose une première partie critique et il y aura dans quelque jours, la partie ôde à Cesar, et j’me kiffe, rassurez-vous.

Mais avant d’en arriver là, il y a donc l’autre regard … la lucarne acerbe, fourbe, qui juge, qui voit le moindre défaut : de la centaine de cheveux blancs, à la tenue mal assortie en passant par la beresina bi hebdomadaire dans le déroulement du combo brossage de dent/pyjama/histoire.

– Soit plus ferme bon sang. On a dit bienveillance, pas laxisme. Est-ce que si je le laisse boire dans mon verre je suis laxiste ? Est-ce que je dois imposer le « chacun son verre, tu as le tien, c’est le mien » ? Putain elle l’a pas dit ça Filliozat …

– Ils ont mis en garde contre le parent hélicoptère. Est-ce que je suis hélicoptère ? Porte avion ? Cuirassé ? Navette de transport ? Je suis censée lui montrer que sa table est trop grande pour rentrer dans l’embrasure de la porte, l’aider à la faire passer, ou le laisser piquer sa crise de frustration ?

– Et les tétées ? à partir de combien de tétées réconfort je peux lui dire non ?

– Et pourquoi je me pose toutes ces questions bon sang … l’humanité aurait-elle survécu si les mères de l’âge de pierre, les mères des premiers clans africains cernés par les prédateurs, les mères des tribus d’océanie, naviguant des jours et des jours pour leur survie, les mères des peuplades du caucase, ayant envahi l’europe et l’ouest de l’asie, bref nos propres ancêtres, dont nous tirons notre instinct de survie et de protection de l’espèce ; que se serait-il passé si ces gonzesses s’étaient demandé où placer le curseur de l’autonomie entre les pleurs de l’enfant qui attiraient les lions et la confiance en eux dont ils avaient besoin pour, à l’âge de 17 ou 18 ans, aller fonder une nouvelle ethnie sans papa ni maman pour leur faire la lessive.

– Et ouais mais ma grande on est plus à cette époque. Alors arrête avec ton blabla anthropo ethnologique et ne le laisse pas boire dans ton verre.

– Est-ce que tu lui donnes à bouffer assez varié ? Tu pourrai te motiver un peu pour diminuer la viande et remplacer par des légumineuses riches en protéines. Et faire tes compotes toi même. Et tes confitures. Au moins manger sans gluten, merde !

– Regarde toi. T’as de la brioche. Tes fesses tombent. Et ces vergetures là. T’aurai dû te mettre plus d’huile de coco quand t’étais enceinte.

IMG_2538
Tiens toi droite. Arrête avec les robes de plage qui te grossissent.

– Vernis à ongle sur les pieds peut-être ? Au moins enlève cette putain de peau morte sur les talons qui fait que ça crisse sur les draps, le bruit réveille le petit (true story).

– Je te parle d’épilation ou tu retournes dans ta grotte ? Même tes mères de la préhistoire étaient plus apprêtées.

– C’est quand la dernière fois que t’as ouvert un livre ? Regardé arte ? Nourri ton moi intérieur culturel ? A ce rythme là tu vas te retrouver dans confessions intimes avec ton gosse pendu au sein, tes vergetures et ta confiture lidl (même pas bio).

– Ta vie professionnelle en fait euh … service minimum c’est ça ? Et ben si toutes les femmes étaient comme toi, on aurait toujours pas le droit de vote.

– Tu te décides à aller acheter tes légumes au marché bio et local un jour ?

– Propose à ton petit au moins un atelier intelligent par semaine. Le genre de truc qu’elles font les vraies blogueuses, avec des formes à découper, à coller, à regarder faire pousser. Pas une pyramide de playmobils. Et faites une activité en famille aussi, quelque chose qui soude et qui nourrit l’équilibre, pas juste zoner dans le jardin en tongs.

– Et ton jardin on en parle ? Ton rosier qui crève ?

– Sois plus organisée bordel. Tu vois bien que t’es tout le temps à la ramasse, t’as le temps de rien, tu t’y prends toujours trop tard pour le drive. Pourquoi tu prépares pas tes fringues le soir pour le lendemain ? Et la gamelle du déjeuner ? Et les fringues du petit ? Tu te retrouves toujours à courir entre 8h07 et 8h15, le cul à l’air, en train de te brosser les dents et de vérifier la météo sur ton appli qui bug. Et télécharges une autre appli météo putain, on te l’a déjà dit !

– Ta thèse meuf, ta thèse.

– T’es sûre que tu veux te faire cette coloration pleine d’ammoniaque et pas un hénné ? Mais vas-y là, tu suis plein de nénéttes sur instagram qui font des produits naturels, pourquoi tu le fais pas toi ?

 

 

Heum heum … miroir mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle ?

Le miroir prépare sa répartie contre cette pouffiasse qui me bouffe la vie. Et reviendra très vite pour le match retour.

Parce que, encore plus que tata Odette, la puer de la PMI qui n’y connait rien, ou votre chef qui vous prend pour une bobonne des années 50, l’ennemi numero 1 brandissant médiocrité et infériorité au dessus de ma tête … cet ennemi, c’est moi.

IMG_1989

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s