Le come back !! Après 2 mois d’absence, me revoici pianotant sur mon ordinateur. J’aimerai avoir les cheveux, la  silhouette, l’appart et la garde robe de carrie bradshaw (ainsi que son verre de pinard à la main), mais présentement mes cheveux sont blancs (et je me les coupe toute seule), ma silhouette est informe et ma garde robe ferait honte même au gilet tricoté par Thérèse pour Pierre. Le verre de pinard s’est mué en tisane au gingembre totalement inefficace.

Saura tu découvrir les subtils indices glissés dans cet auto-portrait flatteur qui te mettront sur la voie du pourquoi et du comment de mon absence ?

Allez autres indices, en bas de votre écran.

Je bouffe toutes les 20 minutes, j’ai mis un élastique à la boutonnière de mon pantalon, la petite boule dans mon nombril commence à ressortir et je chiale devant la pub pour une lessive … Oui oui oui vous avez bien deviné, la vie m’a fait l’immense cadeau d’un 2ème enfant qui commence la sienne dans mon bidou tout grassouillou.

Il faudra attendre les premières fraises (les françaises évidemment) pour que nous goûtions à l’immense bonheur d’une fratrie, pour le meilleur et le meilleur.

En attendant, ces premières semaines m’ont aspirées toute entière, à la fois physiquement et émotionellement, et j’étais donc en incapacité totale d’écrire de nouveau, sur un tout autre sujet, tellement ce nouveau petit être occupait mes pensées, et tellement moi j’occupais mes chiottes. Je pense que je peux me placer directement dans la catégorie des vomisseuses de compète.

A tel point que je me posais la question plusieurs fois par jour : dois je vraiment me laver les dents 3 minutes étant donné que dans 20 minutes je vais soit dégobiller, soit manger un bout de fromage ?

Et donc le gingembre ça a rien fait. Le coca (light) non plus. Seul le citron arrivait à calmer un peu la chose, mais beaucoup moins que de grignoter de la mimolette toute la nuit.

Concernant cette fatigue de rien du tout, qui nécessiterai une demi cafetière de pur arabica, rappelons la malédiction de la femme enceinte qui s’abat sans sommation dès 6h45 : si elle boit du café, elle dégueule. Donc elle reste un zombie et elle puis c’est tout.

Bien sûr, il est loin le temps de la primiparité où à peine rentrée à la maison je m’effondrais sur le canapé en disant « je vais mouriiiiiiir je suis trop fatiguééééééééeeeee ». Il y a un tout petit facteur de rien du tout qui change la donne. Un qui mesure 90 cm et qui n’a pas l’air de vouloir partager sa maman avec la cuvette des chiottes … « c’est bon maman ! pas vomis  » « attend ….. beeeeerkkkkk … j’ai pas finiiiiiiii… » « c’est bon maman c’est bon ! ouiiiiiiiiiinnnnnn … ».

Nous avons donc trouvé la solution pour apaiser le retour à la maison, après être passée par les toilettes, hop direction le lit de papa et maman pour le câlin tétée. Sous la « cove’tu’e maman ». L’occasion de me convaincre moi-même que je me suis reposée 10 minutes. Mais si mais ma grande, t’es allongée, t’as juste un petitou qui fait du cheval sur ton dos. La belle au bois dormant à côté, elle a juste fait une microsieste.

Est-il utile de préciser que les nuits « complètes » rélèvent toujours de la légende du fond des âges ?

Et pourquoi seigneur, pourquoi « a star is born » sort maintenant, qu’on entend la bande originale magnifique, bouleversante toute la journée, ce qui a pour effet immédiat de me faire verser des litres de larmes ?

Peu importe ces désagréments, ma dette de sommeil, mes rides au coin des yeux et mes cheveux blancs

Peu importe si je panique me demande à quel point 2019 sera bordélique, personnellement, professionnellement, financièrement, capillairement parlant.

Peu importe si je me pose déjà 10 000 questions sur l’avenir, le mien, le nôtre, le leur.

La vie grandit en moi, m’habite, me remplit déjà d’amour et de confiance.

La vie n’attend pas.

2 réflexions sur «  »

  1. Enfin je te lis !
    Hâte de suivre ce nouveau chapitre de ta vie !
    Je te rebassine pas avec mes félicitations, je me suis servie d’instagram pour ça !!!
    Et si je peux te rassurer, mon bidon (et mes cuissots accessoirement), ce sont largement épanouis ces derniers 15 jours, oh non pas de petit en vue, juste 15 jours de vacances avec mes petiots où je me suis allègrement perdue dans les douceurs et autres gourmandises qui t’atomisent direct le poids du corps sur la balance !
    Carrie Bradshaw et toutes les wonder womans à la cuisse fuselée m’enverraient tout droit en enfer, histoire de me ressaisir !
    Allez je file lire ton autre article, j’ai 2 ou 3 minutes de libre avant qu’un petit être vienne se greffer à mes nibards !
    Belle grossesse et va repeindre tes chiottes maintenant que t’as fini !!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s